Pour une deuxième année, j’ai eu la chance de coanimer le congrès TAG du Conseil québécois du commerce de détail, le CQCD. L’événement a eu lieu entièrement virtuellement. Malgré le changement de formule, compte tenu de la pandémie, l’événement était plus pertinent que jamais pour les commerçants. Virage numérique, expérience client, stratégie et technologie future étaient au coeur des discussions. Évidemment, le sujet de l’heure, la COVID-19, était au centre des préoccupations des conférenciers, panélistes, mais aussi des participants attentifs devant leurs écrans.

 

La conférence d’ouverture réunissait trois panélistes qui n’ont pas vu les revenus de leurs entreprises diminuer durant la pandémie. Catherine Dagenais de la SAQ, Pascal Houle de BMR et Marc Giroux de Metro ont cependant martelé l’importance de l’achat local. Présents aux quatre coins du Québec, ces trois grandes entreprises sont d’avis que l’achat local sauvera l’économie Québécoise.

 

En plus d’encourager à acheter québécois, ces trois géants croient que l’expérience client en magasin est difficile à reproduire en ligne. Malgré tout, des programmes de fidélisation et de l’analyse des données permettent d’offrir des suggestions personnalisées en ligne.

 

TAG : pas seulement pour les grosses entreprises

Le congrès TAG en avait pour tous les goûts. Heureusement, des conférences s’adressaient aux petits commerçants qui sont au tout début de leur virage numérique. C’est le cas de la conférence Numérique au profit de la force de vente. Les conférenciers de Vortex Solution expliquaient et démontrait des stratégies simples à appliquer rapidement pour offrir des solutions numériques aux clients. On y parlait de l’importance d’avoir un site qui affichait au minimum un catalogue avec les prix des produits. Un service de clavardage en direct aide aussi les consommateurs à poser des questions. Ces deux solutions ne coûtent pas très cher et elles peuvent s’appliquer en quelques heures. Il s’agit uniquement d’un premier pas avant l’instauration d’un site transactionnel complet.

 

L’expérience client à l’ère du numérique

Une autre conférence intéressante mettait en vedette Gino Plevano du Groupe CH. Ce dernier animait l’atelier La compréhension de l’expérience client, au centre de la stratégie numérique. Il soutenait l’importance pour le commerçant de se mettre dans la peau du consommateur. M. Plevano a expliqué le principe du parcours client. Il s’agit des étapes avant le magasinage, pendant et après. Ces trois étapes sont toutes aussi importantes que la transaction en tant que telle.

 

Un laboratoire pour les commerces de détails de demain

On a appris lors du TAG l’ouverture imminente du McGill Retail Innovation Lab. Il s’agit du premier commerce de détail sans contact au Canada. On connaît le concept des magasins Amazon Go aux États-Unis. Il s’agira donc d’un lieu où les consommateurs pourront acheter leurs produits, 24h/24 et 7 jours sur 7 sans devoir passer à la caisse. Une application vous donnera accès au magasin. Un système de caméras et des capteurs sera capable de savoir quel produit vous avez choisi. Le paiement se fera automatiquement au moment de quitter.

 

Le McGill Retail Innovation Lab s’est associé avec un joueur majeur canadien pour ouvrir ce premier magasin de type dépanneur. Les données seront recueillies tout en préservant en tout temps la vie privée des consommateurs.

 

Les chercheurs de McGill pourront ensuite publier des articles scientifiques qui serviront de base aux futurs commerces de ce type.

 

Ces conférences ne sont qu’un exemple des ateliers et discussions qui ont eu lieu à TAG 2020. Si vous n’avez pu y assister, sachez que vous pouvez rattraper toutes les conférences et les écouter au moment de votre choix, et ce, jusqu’à la mi-novembre, sur la plateforme numérique de TAG.

 

C’est à cet endroit que vous pourrez également visionner la conférence de Véronique Lacroix de CIETECH qui y a annoncer de belles nouvelles pour les commerçants lanaudois. C’est à voir ou à revoir à TAG 2020.

 

D’ailleurs, le CQCD s’est également associé à CIETECH et à la SADC Achigan-Montcalm pour la création du nouveau Congrès des commerces de proximité. Ne manquez pas de nous y retrouver en février prochain pour y découvrir des solutions concrètes pouvant aider nos commerçants à prendre l’incontournable virage numérique.