Connaissez-vous l’événement ShopTalk? Il se décrit comme l’endroit où tout l’écosystème du commerce de détail se rencontre pour créer l’avenir du magasinage en boutique, rien de moins. Et cela, en se basant sur les dernières technologies, les tendances et les modèles d’affaires fructueux.

 

Même s’il a lieu à Las Vegas, chaque année depuis 2015, le Shoptalk n’est pas l’événement le plus flamboyant. Ce n’est pas un salon rempli de kiosques extravagants où les grandes marques compétitionnent pour annoncer leurs nouveautés comme le CES par exemple. Shoptalk n’est pas pour autant ennuyant. Bien au contraire. Il est l’endroit à être pour être au parfum de l’avenir du commerce de détail.

 

En effet, l’évènement Shoptalk rassemble une panoplie de conférenciers qui sont à la tête d’une chaîne marchande ultra populaire ou encore de startup innovante. D’ailleurs, Amazon a fait, lors du Shoptalk, l’une de ses rares sorties publiques.

 

Les organisateurs de ce salon ont identifié 75 marqueurs de changement du commerce de détail pour la prochaine décennie. Assister au Shoptalk, c’est être aux premières loges des changements de l’industrie. Encore mieux, c’est être au cœur de cette révolution.

 

Comme il serait impossible de résumer toutes les tendances du Shoptalk, en voici quelques-unes qui se sont démarquées lors de notre visite :

 

Le mobile n’est pas l’ennemi, au contraire

Pour plusieurs commerçants, le magasinage en ligne semble être le responsable des baisses des ventes en magasin. Pourtant, le consommateur est de plus en plus averti. Il sait ce qu’il veut et il va choisir le meilleur moyen d’obtenir le produit qu’il désire. Le magazine français Frenchweb.fr a assisté à la conférence du détaillant Nordstrom. Le PDG de l’entreprise a partagé des chiffres intéressants et vraiment pertinents.

 

Il nous apprenait que

  • 50% des visites en magasin commencent par une session en ligne
  • 35% des sessions en ligne démarrent par une visite en magasin
  • Pour un achat sur deux en magasin, le client aura utilisé son mobile durant son parcours d’achat

 

Comme l’utilisation du téléphone intelligent est maintenant ultra répandue, certaines compagnies n’hésitent pas à utiliser des applications pour faciliter ou accélérer le magasinage. Au Shoptalk 2019, le club-entrepôt américain, Sam’s Club, a présenté la nouvelle version de sa technologie Scan & Go. Présentement, les clients peuvent numériser avec leur téléphone le code-barre du produit qu’ils achètent, payer sur leur téléphone et quitter sans passer à la caisse. Sam’s Club a annoncé cette semaine que l’application pourra bientôt identifier les produits automatiquement à l’aide de la caméra du téléphone sans devoir trouver le code-barre. Le processus serait pratiquement deux fois plus rapide.

https://corporate.samsclub.com/videos/new-scanning-technology

La compagnie techno Slyce, spécialisée dans la recherche visuelle, a, quant à elle, annoncé qu’elle avait conclu une entente avec une chaîne de supermarché pour son application. Les clients pourront prendre en photo leur panier et l’application va automatiquement trouver les produits grâce à la reconnaissance d’image.

 

compagnie techno Slyce application technologique

 

La photo inspire

Google a aussi profité du Shoptalk 2019 pour lancer un nouveau produit permettant de magasiner directement à partir de Google Images. Selon le géant de la recherche, 50% des consommateurs avouent être inspirés par une image lors de leur magasinage. Google permet donc maintenant aux commerçants d’offrir des Shoppable Ads sur Google Images. Un détaillant de meubles pourra alors acheter des publicités sous forme de photos dans Google Images. Lorsqu’un visiteur verra la photo, il pourra identifier les meubles ou accessoires qui l’attirent dans la photo et commander le produit par la suite.

 

La vidéo sur les réseaux sociaux inspire aussi

La chaîne Macy’s a expliqué au Shoptalk 2019 son impressionnante stratégie nommée Style Crew. Il s’agit d’un programme qui a transformé plus de 400 employés de la bannière en micro-influenceurs sur les réseaux sociaux. Ces derniers peuvent alors publier des photos et des vidéos. Pour chaque vente provenant de leurs publications, les employés reçoivent une côte.

 

Pour arriver à vendre des produits efficacement à l’aide de vidéo, Macy’s utilise la technologie de la startup TVPage. Leur plate-forme analyse, à l’aide de l’intelligence artificielle, les produits présentés dans une vidéo et les affichent à la droite de l’écran afin que le consommateur puisse les acheter directement.

 

« Les tendances énumérées ici ne sont qu’une infime partie des changements qui pourraient potentiellement survenir dans l’industrie du commerce de détail.»

 

En réunissant les plus grands joueurs du secteur au même endroit, Shoptalk veut se définir comme précurseur de l’avenir du commerce du détail. Il allait donc de soi que CIETECH s’y retrouve comme partenaire de la délégation québécoise afin de mieux aider les entreprises québécoises qui désirent faire, à grande ou petite échelle, une transformation numérique.