Événement adulé par plusieurs, contesté par d’autres, C2 Montréal attire chaque année bon nombre de visiteurs qui n’hésitent pas à payer le gros prix pour développer de nouvelles aptitudes au travail ou être inspirés par les nombreux conférenciers. J’ai assisté pour la première fois à cet événement haut en couleur.

 

C2 est un lieu de réseautage par excellence pour entrepreneurs. C’est aussi un événement de formation où les compétences acquises  peuvent être facilement appliquées dans leur environnement de travail.

 

100 jours pour passer de l’idée à l’expérience

En plus des conférences, les participants de C2 Montréal  ont aussi l’opportunité de participer à des ateliers très pertinents. Ils prennent la forme d’une mini conférence en introduction. À la suite de celle-ci, les participants doivent collaborer afin de trouver des solutions à un problème précis. Le tout prend alors la forme d’un jeu.

 

J’ai assisté à l’atelier nommé 100 jours pour passer de l’idée à l’expérience. Une conférencière d’IBM nous demandait alors d’aider Sam, une nouvelle directrice des technologies d’une entreprise. Dans le scénario, on apprenait que Sam avait reçu plusieurs idées d’employés. Les participants de l’atelier devaient évaluer le potentiel des propositions et voir comment les implanter en 30 jours.

 

Le jeu a suscité les discussions et les échanges. D’entrée de jeu, la conférencière d’IBM a expliqué que les dirigeants d’entreprises sont souvent déconnectés de la réalité des consommateurs. Par exemple, les expériences numériques des consommateurs devraient être plus rapides, plus simples  pour donner des résultats. Les patrons, eux, croient que les expériences doivent donner plus de contrôle aux consommateurs et demander moins de connaissances technologiques.

 

Réécrire le code : place aux femmes en techno

Le second atelier auquel j’ai participé s’intéressait à la place des femmes en techno. Au rythme où vont les choses actuelles, la parité homme-femme en techno n’aura lieu qu’en 2234! Les femmes occupent présentement 1 emploi sur 4 en techno. Seulement 21% sont des dirigeants ou ont un poste-cadre. En plus, elles gagnent en moyenne 20% moins d’argent que leur équivalent masculin.

 

Pour cet atelier, nous avons suivi le parcours fictif de deux femmes en techno. Dans les deux cas, les femmes n’ont pas réussi à atteindre le sommet de la hiérarchie de leur entreprise. En équipe, les participants devaient trouver les causes de ce problème, trouver des solutions créatives et innovantes et réécrire l’histoire des deux femmes.

 

 

L’IA partout à C2

En plus de parler de créativité et d’environnement, l’un des mots clés de cette édition  a clairement été l’intelligence artificielle. Dans l’atelier présenté par IBM, nous avons pu apprendre que 50% des entrepreneurs prennent actuellement des actions concrètes pour tester ou implanter de l’intelligence artificielle dans leur entreprise. Les objectifs principaux de l’ajout de l’IA pour ces dirigeants sont d’augmenter le taux de satisfaction des clients, les fidéliser et en acquérir de nouveaux.

 

En fin de journée, le chanteur et entrepreneur will.i.am donnait une conférence très attendue. Ce fut l’occasion pour lui d’annoncer son partenariat avec la compagnie québécoise Stradigi.AI. Le conférencier a été nommé conseiller en intelligence artificielle pour l’éthique et investisseur dans la compagnie. « J’entrevois avec optimisme le rôle que l’intelligence artificielle sera appelée à jouer pour la société, parce que je crois en l’humanité. L’intelligence artificielle est vouée à nous propulser dans un nouveau siècle des Lumières automatisées. Je prends mon nouveau rôle chez Stradigi AI très au sérieux, et je salue l’entreprise d’explorer cette question en mettant toujours les gens à l’avant-plan », a déclaré will.i.am.

 

Stradigi.AI a lancé à C2 Montréal, Kepler, sa plate-forme d’intelligence artificielle. Conçue pour les entreprises, elle permettra aux compagnies de maximiser leur utilisation de l’IA, d’augmenter leur performance, d’optimiser leur façon de travailler et prendre de meilleures décisions.

 

Ce n’est pas la première fois qu’on entend que l’intelligence artificielle  va tout changer, surtout dans le monde du commerce intelligent. Les conférences de C2 ont prouvé la pertinence d’investir dans cette technologie, mais aussi l’importance pour les entreprises de l’adopter rapidement.